×
Accueil > L’Archéoblog’ > Comprendre l’archéologie programmée

Comprendre l’archéologie programmée

Les bonnes pratiques de l'archéologie.

Qu’est-ce-que l’archéologie programmée ?

L’archéologie programmée s’inscrit dans des programmes de recherche définis par le Conseil National de la Recherche Archéologique (CNRA). 
Elle consiste en l’étude exhaustive d’un site archéologique. La fouille est prescrite par le Service Régional de l’Archéologie qui exerce un rôle de conseiller scientifique et technique. 
La prescription est généralement triennale et renouvelable si la fouille n’est pas terminée.
Chaque année un rapport est réalisé et transmis au SRA qui le soumet en Commission Territoriale de la Recherche Archéologique (CTRA). Laquelle donne des conseils et des orientations pour les fouilles à venir.

Comment découvre-t-on un site archéologique ?


Pour découvrir un site, l'archéologue a recours à différentes méthodes. L'une d'entre elles est la prospection pédestre. Elle consiste à parcourir une zone à pied en repérant les indices archéologiques (céramiques, blocs...).
Lorsque la quantité de ces témoins est très concentrée, l'archéologue sait qu'il se trouve sur un site archéologique.

Une technique appelée rapatel mise au point par l'archéologue Pierre-Yves Genty, permet de pointer sur une feuille représentant des rangées de vignes tous les indices sans les ramasser. A l'issue de cette prospection l'archéologue obtient un plan de site, ses limites et sa datation. Il peut alors faire une demande de fouille programmée auprès du Service Régional de l'Archéologie.

Comme la fouille programmée, la prospection est soumise à autorisation du Service Régional de l'Archéologie.