×
Retour

Ermitage Saint-Antoine

L’ermitage Saint-Antoine, situé sur la commune de Castelnau-de-Guers, fut érigé sur un promontoire qui domine la plaine alluviale de l’Hérault. Le lit du fleuve se trouve à 500 m à l'ouest. L’accès au site est facilité par la présence de deux chemins qui se rejoignent en son sommet.

La plus ancienne mention connue de l’ermitage date de 1630. En 1680, il est mentionné dans le compoix de Castelnau-de-Guers (côte 56EDT 16).

La carte de Cassini au XVIIIème siècle, fait mention de l’ « Hermitage Saint-Antoine ». puis en 1811, le cadastre napoléonien le représente avec un bâtiment accolé.

La chapelle de l’ermitage Saint-Antoine se compose d’une nef unique, d'un chevet carré et d'une chapelle latérale. La nef est séparée du chœur par un arc triomphal brisé et chanfreiné encore dressé. Elle semble s’ancrer au VIIIème siècle et perdure avec son ermitage jusqu’au XVIIIème siècle. Elle abrite les religieux de l’ordre des antonins.

La chapelle est édifiée en calcaire, matériau répandu dans le nord de notre territoire.

Une partie de la chapelle a été restauré et remonté en 1993 par un tailleur de pierre et l’association pour la sauvegarde du patrimoine archéologique et historique de Castelnau-de-Guers (ASPAHC).

Le bâtiment de l’ermitage est accolé sur la partie sud de la chapelle. Il est postérieur à cette dernière et daté des XVIIème / XVIIIème siècles. Ce bâtiment est aujourd’hui très arasé mais la restitution 3D réalisée en 2021 par le service archéologique de la CAHM dans le cadre du projet de valorisation numérique, permet de lui redonner toute son envergure.

Une statue de Saint-Roch (XVIème siècle) provenant de l’ermitage est à voir au Musée Vulliod Saint-Germain à Pézenas

En savoir plus

L’archéologie

L’occupation du site de Saint-Antoine est attestée depuis la préhistoire, avec la découverte d’une hache polie et d’une meule néolithique.

Valorisation numérique

L’application numérique réalisée propose de découvrir l’histoire du site de l’ermitage à travers une restitution 3D de la chapelle, avec une vue à 360° depuis le site lui-même. Aussi de découvrir diverses vues, cartes et photos de la chapelle. Disponible sur smartphone et tablette, à partir d’un QR Code directement sur site.

Houlès N., 2005 – La chapelle Saint-Antoine, Castelnau-de-Guers (Hérault). A.S.P.A.H.C Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Archéologique et Historique de Catselnau-de-Guers, 21 p.

Houlès N., Janin T., 1992 – Une tombe du premier âge du fer au lieu-dit Saint Antoine. Revu archéologique de Narbonnaise, 25.

Houlès N., 2001 – Carte archéologique de la Gaule, vol. 34 – 2 Agde et le Bassin de Thau.