×
Retour

La Motte I

Le site de la motte date de la fin de l’âge du Bronze. Il a été découvert par des plongeurs de l’Association IBIS (Agde) puis fouillé avec des archéologues du DRASSM, du CNRS ou des universités du sud de la France. C’est à l’embouchure de l’Hérault en bordure d’une lagune, au pied du Mont Saint Loup, que des populations de l’Âge du Bronze se sont installées. Les investigations menées dans le cadre des fouilles et celles conjointes des exceptionnelles données paléoenvironnementales collectées dans ses alentours ont en effet montrées que ce site était initialement installé en bordure d’une ancienne lagune aujourd’hui colmatée. Cet habitat montre ainsi, sur une période de plus de deux siècles, les efforts d’une petite communauté villageoise pour s’installer durablement dans un milieu humide et que l'on qualifierait aujourd'hui d'insalubre ou dangereux. Durant plusieurs générations, ces hommes y ont pratiqué l’agriculture et l’élevage ; leurs habitats pérennes devaient composer avec les aléas d’un espace concurrencé régulièrement par le comblement de la plaine due à la progression du fleuve et à la remontée du niveau marin. Ils ont pour cela mis en œuvre des systèmes de renforts de berges utilisant les techniques du génie végétal (fascines de clayonnage, implantations de pieux de saule).

Le site se caractérise ainsi par plus de 500 pieux, organisés en deux alignements, matérialisant les limites de l’installation. Ils sont associés à des vestiges de la vie quotidienne comprenant de nombreuses céramiques, des éléments d’architecture en terre ou des restes de faune consommée. Plusieurs indices montrent aussi la présence d’une activité métallurgique soutenue (moules pour la coulée du métal). Des ensembles d’objets en bronze, dont une exceptionnelle parure de plus de 330 pièces interprétée comme un costume cérémoniel individuel à connotation féminine, ont également été déposés par les habitants sur les berges du site. La fouille apporte aussi de précieuses informations, inconnues ou très rarement réunies en milieu terrestre (conservation exceptionnelle des végétaux et des insectes) et illustre la vie quotidienne des populations agathoises du Ier millénaire avant J.-C. Sur le plan culturel, le site permet d’illustrer la formation et l’évolution d’un faciès de la culture de Mailhac jusqu’au début de l’âge du fer grâce à un mobilier très abondant. 

©Thibault Lachenal

En savoir plus

Articles scientifiques

– Devillers B., Bony G., Degeai J.-P., Gascò J., Lachenal T., Bruneton H., Yung F., Oueslati H., Thierry A., 2019 : Holocene coastal environmental changes and human occupation of the lower Hérault River, southern France, Quaternary Science Reviews, 222, 105912, https://doi.org/10.1016/j.quascirev.2019.105912

– Dumont A., Moyat P., 2005 : Un habitat et un dépôt d’objets métalliques protohistoriques découverts dans le lit de l’Hérault à Agde (note d’information), Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 149, 1, p. 371-394. https://www.persee.fr/doc/[…]

– Lachenal T., Gascó J., Devillers B., Bouby L., Chabal L., Girard V., Greck S., Guibal F., Lespes C., Liottier L., Ponel P., Tourrette C., 2020 : Un habitat de la fin de l’âge du Bronze entre lagune et fleuve : le site immergé de la Motte à Agde (Hérault, France), in : Y. Billaud et T. Lachenal (dir.), Entre terres et eaux. Les sites littoraux de l’âge du Bronze : spécificités et relations avec l’arrière-pays, Actes de la séance de la Société préhistorique française d’Agde (20-21 octobre 2017), Organisée avec l’Association pour la promotion des recherches sur l’âge de Bronze, Paris, Société préhistorique française, p. 217-255 (Séances de la Société préhistorique française, 14). http://www.prehistoire.org/offres/[…]

 

– Lespes C., Lachenal T., Gardeisen A., Gascó J. 2019 : New perspectives on Late Bronze Age lagoon sites in the South of France revealed by animal exploitation at the La Motte I site (Hérault), Journal of Archaeological Science: Reports 25, p. 206-216, https://doi.org/10.1016/[…]

– Moyat P., Dumont A., Mariotti J.-F., Janin T., Greck S., Bouby L., Ponel P., Verdin P., Verger S., 2007 : Découverte d’un habitat et d’un dépôt métallique non funéraire du VIIIe s. av. J.-C. dans le lit de l’Hérault à Agde, sur le site de la Motte, Jahrbuch des Römisch-Germanischen Zentralmuseums Mainz, 54, p. 53-84. https://doi.org/10.11588/jrgzm.2007.1.31511

– Verger S., Dumont A., Moyat P., Mille B., 2007 : Le dépôt de bronzes du site fluvial de La Motte à Agde (Hérault), Jahrbuch des Römisch-Germanischen Zentralmuseums Mainz, 1, p. 85-171. https://doi.org/10.11588/jrgzm.2007.1.19405

Film documentaire

La femme du fleuve Hérault. Fouilles archéologiques sur le site de la Motte, 20 min, réalisation F. Belmessieri, Université Paul-Valéry Montpellier 3.
https://webtv.univ-montp3.fr/video/[…]